Faire l'amour pendant les règles : source de lubrification naturelle

Avoir envie de faire l'amour ne se décide pas. Ce ressenti qui défini cette envie se remarque et donc aucune règle ne régit l'excitation sexuelle, elle apparaît tous azimuts. Ainsi, la variation du taux d'hormones lors des menstruations peut être élément déclencheur de sensations fortes pour faire l'amour. En quoi les règles excitent à bien faire l'amour ?

Les raisons qui stimulent l'envie d'entretenir les rapports sexuels

Pendant le cycle sexuel féminin, une hormone, appelée la FHS est sécrété par une partie du cortex cérébrale de la femme. Cette hormone agi sur les ovaires pour stimuler la sécrétion des hormones sexuelles féminines dont leur taux élevé pendant les règles donne envie aux femmes de s'envoyer en l'air.

Par ailleurs, le moment des règles est surtout propice pour les femmes qui souffrent de sécheresse vaginale. Pendant les rapports, le sang écoulé va servir de lubrifiant et ainsi susciter moins de frottements dans les vas et vient. Cela allègent considérablement les probables douleurs et permet à la femme de prendre son pied. Aussi, pour des femmes qui prennent plaisir en fonction de fort taux de lubrification, la présence des règles peut accroître le plaisir et donc permettre de vite atteindre le summum de la sensation : l'orgasme.

La durée des règles est-elle effectivement influencée par les rapports sexuels ?

La durée des règles varie en fonction de la femme et peut s'étendre de 2 à 5 jours en moyenne. Toutefois, il se peut que les règles aillent jusqu'à 10 jours chez certaines femmes. Partant de ce fait, il convient de savoir que les règles sont issu de la destruction d'une substance appelée muqueuse utérine qui se crée au niveau de l'utérus de la femme. Cette contenance utérine se crée au préalable pour accueillir et contenir un probable embryon qui se serait formé. En absence donc de celui-ci, la muqueuse utérine se détruit et s'écoule sous forme de sang, d'où les règles.

A lire :   Dans quelques mois, des batteries au sodium sans anode seront disponibles : Une révolution tangible ?

Ainsi, une femme qui entretient des rapports sexuels pendant ses règles constate qu'il y a une abondance de sang après les rapports. Cela est dû au fait que pendant les rapports, l'orgasme ressenti suscite des contractions au niveau des parois utérines. Ce qui provoque la sortie massive de la muqueuse utérine qui se traduit par une abondance de sang. Partant de ce fait, les rapports influencent les règles en les écourtant.