Découvrez la nouvelle chaussure avec semelle intercalaire imprimée en 3D, lancée par Adidas.

Adidas lance une nouvelle chaussure qui sort de l'ordinaire. L'une de sa gamme 4D, cette chaussure a une semelle fabriquée avec un treillage conçu en 3D. C'est un modèle high-tech a été formée pour aider le coureur en le propulsant vers l'avant. Ce dernier n'aura plus assez de difficulté à atteindre son objectif durant les compétitions. C'est donc une bonne innovation pour le monde du sport, surtout pour les athlètes.

La technologie Digital Light Synthesis Carbon intègre une autre performance

Ces nouvelles chaussures sont pour le moins différentes. Elles sont de la génération du 4DFWD et baptisées 4D forward, qui peut se traduire en français « 4D vers l'avant ». C'est un nouveau modèle qui fait partie de la catégorie running high-tech d'Adidas et a été programmée avec l'entreprise Carbon, qui fortement spécialisée dans les impressions en 3D. Cependant, c'est l'expertise de cette entreprise qui fait la performance de ces chaussures.
La technologie Digital Light Synthesis de Carbon est un procédé qui se base sur la stéréolithographie, qui se sert d'une source lumineuse pour rendre plus fort et résistant la résine liquide et permet d'avoir toutes les formes possibles grâce à un procédé d'impression en 3D classique. Leurs semelles ainsi formées, sont composées d'un treillage 4D pour donner une parfaite assistance à la couleur et sont constituées de 40 % de « matériaux biosourcés ».

Une semelle particulière qui fait pousser le coureur

Selon la marque, la structure de la semelle se compresse au cours des pressions verticales qui transforment ce mouvement en force vers l'avant. Ces pressions et impacts verticaux activent une économie d'énergie lors d'une course. Cette formule réduit chaque fois les forces de freinage nécessaires de plus de 13 %. De plus, la tige ou le dessus de la chaussure est fait à base d'un nouveau tissu nommé Primeknit conçu par les composés du polyester recyclé, formé pour épouser et protéger le pied exactement comme une chaussette. Ces chaussures sont déjà disponibles sur le marché depuis le 15 mai et coûtent à partir de 200 euros.

A lire :   Est-il possible de tomber enceinte pendant les règles?