Dans quel cas faut-il contacter une urgence médicale ?

Généralement, il y a des situations critiques dont la seule possibilité de sauver des vies est d’alerter une urgence médicale. Ces situations sont en nombres incalculables. Mais, dans les lignes suivantes de cet article, vous aurez une présentation de quelques-unes.

Dans le cas d’un arrêt cardiaque

L’arrêt cardiaque désigne un arrêt de la circulation du sang ainsi que de la respiration. Ce qui veut dire que la victime pourrait tout à fait succomber d’un instant à l’autre. Pour des informations supplémentaires, aller à ce site web. Dans une situation aussi alarmante, vous êtes appelé à contacter les services d’urgence médicale le plus vite possible dans la mesure où vous aimeriez sauver la vie de la victime. Néanmoins, vous pouvez apporter une aide précieuse avant que les secours n’arrivent. Il vous suffira d’effectuer des poussées abdominales ou la manœuvre de Heimlich. Si cela ne marche pas, vous pourrez procéder à une réanimation cardio-pulmonaire. À coup sûr, cela maximisera ses chances de survie.

Dans le cas d’une overdose d’opioïde

Les cas d’overdose ne sont pas ce qui manque régulièrement de nos jours. Mais, dans le cas d’une overdose d’opioïde, il est impératif de contacter une urgence médicale dans les plus brefs délais. En effet, la vie d’une personne dans cette situation ne tient qu’à un fil et il peut passer de vie à trépas en une fraction de seconde. Ce qui a lieu de faire face à une telle situation est que vous lui administrez de la naloxone par les narines, ceci en attendant que les secours ne viennent. 

A lire :   Est-ce qu’un bébé peut dormir dans un berceau ?

Dans le cas d’un post-traumatique crânien

C’est une lésion causée par une action extérieure. Autrement dit, cela est dû à un trauma psychologique. Les personnes souvent atteintes sont imprévisibles. Face à cette situation, il s’impose également de contacter une urgence médicale afin que la personne ne fasse pas de victime ou soit elle-même la victime.